Les rives de la sorcellerie

Esotérisme, magie blanche,verte et rose.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Remise a jour du forum dans quelques temps...jordy et Angel. Aides admins.

Partagez | 
 

 Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altéa
Modérateur(trice) du coin : Les secrets de la nature


Féminin
Nombre de messages : 1791
Age : 30
Présent, absent en ce moment ? : absente physiquement mais je garde un oeil tous les jours sur vous... boooouuu
Travail : prêtresse de l'électricité et des insultes
Vous aimez quoi : la Nature maîtresse, la vie tout simplement
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat   Mar 5 Sep - 11:28

On raconte que dans la commune de Vaudreching, le jeune et beau Jhängel avait pris pour femme une douce et jolie créature qui était son bonheur et sa fierté. Elle consacrait une grande partie de ses journées au jardin, où elle faisait pousser des herbes de toutes sortes. Le sois, après avoir rangé la maison et tiré les volets, elle venait le rejoindre au lit et s'endormait à ses côtés. Jhängel était donc un mari comblé.

Une nuit toutefois; il s'éveilla en sursaut et ne trouva pas sa femme allongée à côté de lui. Il l'a appela, se leva et se mit à la chercher dans toute la maison. Mais elle n'était nulle part. Fort surpris, il finit par retourner se coucher et s'endormit aussitôt. Au matin à son réveil, son épouse dormait tranquillement dans le lit, et Jhängel pensa avoir fait un mauvais rêve.
La nuit suivant, cependant, la même aventure se produisit. la femme de Jhängel n'était pas au lit, ni nulle part dans la maison. Mais, au matin, elle était à nouveau à côté de lui. Cette fois-ci, Jhängel l'interrogea:
-Où étais-tu cette nuit, et la nuit précédente?
-Je ne pouvais pas dormir. Alors je suis allée me promener dehors.
-Toute seule?
-Mais oui, je ne suis plus une enfant tu sais...

La nuit suivant, même disparition de la femme de Jhängel. Ces insomnies à répétition commençaient à inquiéter le brave homme qui décidé d'en avoir le coeur net. Le jour suivant, il but énormément de café pour rester éveillé, puis il se dressa à la fin du repas en disant à sa femme:
-Je suis fatigué. Je monte me coucher.
-Je finis la vaisselle et je te rejoins, répondit-elle de sa voix flutée.
Jhängel alla se mettre au lit et simula des ronflements, comme s'il s'était profondément endormi. Bientôt, il sentit sa femme s'allonger à côté de lui. Mais, au bout de quelques minutes à peine, elle se releva et se faufila sans bruit jusqu'à la cuisine. Jhängel la suivit en silence, vêtu en tout et pour tout de sa chemise de nuit.

La jeune femme alla chercher le balai qui se trouvait dans un coin de la cuisine, l'enfourcha et prononça les paroles suivantes:
Iwwer de Hecken un de Strécher!
Au-dessus des haies et des buissons!
Au-dessus des arbres et des bois!
Balai, balai emporte-moi!
Et, dans l'instant, elle s'envola par la cheminée. Le brave Jhängel sortit à l'extérieur, et n'eut que le temps de voir sa femme s'envoler dans les airs, à califourchon sur son balai.

Dès le lendemain, la même scène se reproduisit. Mais cette fois-ci, Jhängel s'était lui-même procuré un balai, et aussitôt que sa femme se fût envolée, il l'enfourcha et prononça à son tour les paroles magiques:
Duerch de Hecken un de Strécher!
A travers les haies et les buissons!
A travers les arbres et les bois!
Balai, balai emporte-moi!
Hélas, Jhängel avaot confondu Iwwer et Duerch, au-dessus et à travers; et au lieu de s'envoler vers les étoiles à la suite de son épouse, l'épux imprudent passa à travers la cheminée,se couvrant de suie, avant de s'enfoncer dans les buissons et les ronces qui l'égratignèrent et le meurtrirent jusqu'au sang. Il déboucha enfin au beau milieu d'une clairière où se tenait le sabbat. Sorciers et sorcières dansaient et festoyaient autour de la reinde de la Nuit, la Dame du Sabbat, qui n'était autre que sa tendre épouse!

Fou de colère, Jhängel se précipita vers elle et commença à lui assener des coups de balai sur le dos. Instantanément, toute l'assemblée se volatilisa et le pauvre se retrouva tout seul dans la forêt, crotté et en sang. Il dut rentrer à pied chez lui, où il ne parvint qu'au point du jour. Sa femme l'attendait, avec des paroles de reproche:
-Eh bien, où étais-tu, et dans quel état rentres-tu?Que vais-je faire d'un mari qui découche et revient blessé et les vêtements en lambeaux?
-Et toi où étais-tu? Et montre donc un peu ton dos...
La femme rougit et finit par répondre:
-Ecoute, mon Jhängelchen,nous devrions oublier tous les deux cette nuit, tu ne penses pas?Je te jure de ne plus jamais quitter la maison sans te prévenir...

Elle tint parole dit-on. Et Jhängel et sa belle sorcière coulèrent désormais des jours heureux et des nuits sans histoires, loin des vertiges du sabbat. Et les balais ne servirent plus qu'à nettoyer la cour.

Source: Sorcières et démons d'Edouard Brasey, d'après Edith Montelle, le balai volant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anorluine
Sage


Féminin
Nombre de messages : 718
Age : 30
Présent, absent en ce moment ? : présente
Travail : que dites vous?je suis sourde de cette oreille!
Vous aimez quoi : écrire,composer des chansons,me ressourcer aux ruine sacrées
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat   Mar 5 Sep - 15:56

la fin est décevante!! je m'attendais à quelque chose de mieux!! soit les sorcières qui punirent le malautru d'avoir interrompu le sabbat( non je ne suis pas une sauvage :mdr: !) ou simplement le mari qui se converti à la sorcellerie ou alors qui en rentrant a sa demeure se fait chatier par sa soriere de femme et fut condamné le reste de savie à rester son esclave! certe c'est un peu trash mais ca a de la gueule comme fin!!! alallallaallalalala saroumane rendors toi!!!! :grrrr: :obscur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anorluine.skyblog.com/
Altéa
Modérateur(trice) du coin : Les secrets de la nature


Féminin
Nombre de messages : 1791
Age : 30
Présent, absent en ce moment ? : absente physiquement mais je garde un oeil tous les jours sur vous... boooouuu
Travail : prêtresse de l'électricité et des insultes
Vous aimez quoi : la Nature maîtresse, la vie tout simplement
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat   Mer 6 Sep - 11:05

Ah que de cruauté! au contraire la fin est belle, il lui pardonne et l'accepte c'est beau l'amour :bisous:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drusilia
Invité



MessageSujet: Re: Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat   Mer 6 Sep - 23:09

c'est parce que la fin ne correspond pas au mélodramatsime que l'on retrouve dans tte les connerie pardon soap que l'on se tape à la tv.

La fin est douce et amène à penser que l'homme et la femme peuvent se pardonner et s'aimer encore
Revenir en haut Aller en bas
Tinuviel
Créatrice du forum, je suis à votre service


Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 29
Présent, absent en ce moment ? : à nouveau présente
Travail : de tout et de rien
Vous aimez quoi : créer, lire, cinéma et écrire un peu
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat   Dim 10 Sep - 17:32

c'est mimi il l'aime quand même malgré sa sorcellerie, ça c'est une belle preuve d'amour je trouve.

Adorable ton texte Altéa.

_________________


A toutes ces femmes sorcières, mes soeurs
Respirant plus librement quand les flammes les emportaient

http://alfaheim.canalblog.com
http://erynquetta.canalblog.com
http://tinuviel.canalblog.com
http://irlandaise1087.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudrondetinu.wifeo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat   Aujourd'hui à 4:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeune curieux qui suit sa femme au sabbat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buste de Femme
» Roman pour une jeune fille de 25 ans.
» pour mon jeune couple, eloigner cette femme
» Résurrection d'une jeune fille - Guérison d'une femme
» Résurrection d'une jeune fille et guérison d'une femme. Saint Matthieu, 9, 18-26

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les rives de la sorcellerie :: Les secrets de la nature :: Mythes, légendes, divinités-
Sauter vers: