Les rives de la sorcellerie

Esotérisme, magie blanche,verte et rose.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Remise a jour du forum dans quelques temps...jordy et Angel. Aides admins.

Partagez | 
 

 Yin et yang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altéa
Modérateur(trice) du coin : Les secrets de la nature


Féminin
Nombre de messages : 1791
Age : 30
Présent, absent en ce moment ? : absente physiquement mais je garde un oeil tous les jours sur vous... boooouuu
Travail : prêtresse de l'électricité et des insultes
Vous aimez quoi : la Nature maîtresse, la vie tout simplement
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Yin et yang   Mer 3 Oct - 8:58

Dans la philosophie chinoise, le yin et le yang sont deux catégories symbiotiques et complémentaires, que l'on peut retrouver dans tous les aspects de la vie et de l'univers. Cette notion de complémentarité est importante, d'autant plus que la pensée occidentale pense plus volontiers le dualisme sous forme d'opposition que de complémentarité. Dans la cosmologie chinoise, ce sont les deux entités qui suivent le souffle originel qi à l'œuvre dans toutes choses.

Par exemple :

le yin est associé à la Lune qui représente la part féminine de la nature ;
le Yáng est associé au Soleil qui représente la part masculine de la nature.
Selon le Shuowen jiezi, dictionnaire de la dynastie Han, le sens de yin est : « sombre, [comme] le sud de l'eau ou le nord de la montagne » ; celui de yang est « forte brillance ».

Certains ont proposé que les termes yin et yang viendraient des mots sanskrits linga et yoni. Néanmoins, ils apparaissent avant l'introduction du bouddhisme (véhicule de la culture indienne) en Chine. On les trouve en effet au chapitre 42 du Dao De Jing : « Le Dao donne naissance à l'un, l'un au deux, le deux au trois, le trois aux dix-mille choses et êtres, les dix-mille choses et êtres supportent le yang et embrassent le yin » .

Le symbole yin-yang, appelé en Chine « poissons yin et yang », forme la plus répandue du tàijítú des taoïstes et des néo-confucianistes, représente le Tao résultant de la dynamique de ces deux principes, l'unité au-delà du dualisme.

Les points de couleurs opposées, appelés biaoli dans la médecine chinoise, rappellent que ces deux concepts sont liés, se succèdent mutuellement et que l'un existe grâce à l'autre.

À partir de l'approche analytique, qui consiste à considérer séparément le Yin, puis le Yáng, le biaoli suffit à caractériser la pensée confucianiste, et son avantage spécifique - l'amitié – par rapport au dualisme auquel on réduit trop souvent la culture occidentale, et ses approches chrétienne ou cartésienne – autre dualisme, source de double contrainte.

L'amitié (entre des points de vues ou entre des milieux physiques) est le principe qui permet à des entités (morales ou physiques) opposées de communiquer entre elles.

Tout peut être décrit en terme de yin et yang, qui se trouvent :

en relation d'opposition, tout en sachant que, comme le montre le taijitu, chacun des deux porte en lui le germe de l'autre ;
en relation d'interdépendance, l'un ne se concevant pas sans l'autre ; l'excès ou la déficience d'un des deux entraîne des conséquences sur l'autre et un déséquilibre de l'ensemble ;
en relation d'engendrement et de mutation de l'un en l'autre, comme par exemple lorsque le jour fait place à la nuit ;
le yin et le yang peuvent chacun se subdiviser en sous-éléments yin et yang ; ainsi, si l'on ne distingue que deux catégories dans le concept de température, le froid est yin et la chaleur yang, mais il est possible de subdiviser la notion de chaleur en deux selon un quelconque critère (supportabilité par exemple), et de distinguer une chaleur yin et une chaleur yang.

Il ne s'agit pas de correspondances absolues, puisqu'elles ne sont attribuées qu'à l'intérieur d'un couple donné d'opposés.

De ce fait, on ne peut pas vraiment dire que quelque chose est Yin, Qu'autre chose est Yang. Il serait plus exact de dire que quelque chose est plus Yin par rapport à autre chose qui est plus Yang. Par exemple, le mouvement de montée est Yang par rapport au mouvement de descente qui est Yin. Dans toute chose il y a du Yin et du Yang, comme l'illustre si bien le fameux symbole du Tai Ji, car c'est l'intéraction de ces deux forces qui créent le mouvement, le Qi, l'énergie. Et comme le dirait si bien un expert de physique quantique: matière et énergie sont en fait une seule et même chose.

Source: wikipédia comme toujours. Vous aurez compris je crois que j'aime bien ce site! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinuviel
Créatrice du forum, je suis à votre service


Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 29
Présent, absent en ce moment ? : à nouveau présente
Travail : de tout et de rien
Vous aimez quoi : créer, lire, cinéma et écrire un peu
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Yin et yang   Mer 3 Oct - 11:50

lol très bon site, tu as bien raison de l'utiliser à volonté !!!

Merci pour ces infos très interressantes.

_________________


A toutes ces femmes sorcières, mes soeurs
Respirant plus librement quand les flammes les emportaient

http://alfaheim.canalblog.com
http://erynquetta.canalblog.com
http://tinuviel.canalblog.com
http://irlandaise1087.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudrondetinu.wifeo.com
 
Yin et yang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang
» Zen et "Yin et Yang" ?
» L'équilibre yin/yang mondial est en marche
» le yin-yang
» feng shui.......LE YIN ET LE YANG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les rives de la sorcellerie :: Les secrets de la nature :: Mythes, légendes, divinités-
Sauter vers: