Les rives de la sorcellerie

Esotérisme, magie blanche,verte et rose.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Remise a jour du forum dans quelques temps...jordy et Angel. Aides admins.

Partagez | 
 

 Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans   Dim 5 Aoû - 18:04




Jeanne d'Arc ou la pucelle d'Orléans


Enfance
Jeanne est née à Domrémy, en Lorraine, le 5 ou 6 Janvier 1412, pendant la guerre de Cent Ans. Fille de Jacques d'Arc et d'Isabelle Romée, elle faisait partie d'une famille de cinq enfants.
Elle était très pieuse, et se rendait souvent à l'église pour prier.
À 13 ans, Jeanne affirme avoir entendu les voix célestes des Saintes Catherine et Marguerite et de l'archange Saint Michel lui demandant d'être pieuse, de libérer le royaume de France de l'envahisseur et de conduire le Dauphin sur le trône. Après beaucoup d'hésitations, à 16 ans, elle se met en route. Arrivée à la ville voisine, elle demande à s'enrôler dans les troupes du Dauphin. Sa demande est rejetée deux fois, mais elle revient un an plus tard et Robert de Baudricourt, capitaine de Vaucouleurs, accepte de lui donner une escorte. Portant des habits masculins (ce qu'elle fera jusqu'à sa mort, excepté pour sa dernière fête de Pâques), elle traverse incognito les terres bourguignonnes et elle se rend à Chinon où elle est finalement autorisée à voir le Dauphin Charles, après réception d'une lettre de Baudricourt. L'anecdote raconte qu'elle fut capable de reconnaître Charles, vêtu simplement au milieu de ses courtisans, et lui parle de sa mission. Jeanne
annonce clairement quatre événements : la libération d'Orléans, le sacre du roi à Reims, la libération de Paris et la libération du duc d'Orléans.



Jeanne La pucelle, chef de guerre
Ses frères la rejoignent. On l'équipe d'une armure et d'une bannière blanche frappée de la fleur de lys, elle y inscrit dessus Jesus Maria. En partance de Blois pour Orléans, Jeanne expulse ou marie les prostituées de l'armée de secours et fait précéder ses troupes d'ecclésiastiques. Son education religieuse se voit très clairement. Arrivée à Orléans, lle est accueillie avec enthousiasme par la population, mais les capitaines de guerre sont réservés. Avec sa foi, sa confiance et son enthousiasme, elle parvient à insuffler aux
soldats français désespérés une énergie nouvelle et à contraindre les Anglais à lever le siège de la ville dans la nuit du 7 au 8 mai 1429. Après cette victoire, célébrée chaque année à Orléans ces deux jours, on la surnomme la « Pucelle d'Orléans »



Son Epopée
Cette partie de la vie de Jeanne d'Arc constitue communément son épopée : ces événements qui fourmillent d'anecdotes où les contemporains voient régulièrement des petits miracles, le tout conforté par leurs références explicites dans les procès, ont grandement contribué à forger la légende et l'histoire officielle de Jeanne d'Arc. La découverte miraculeuse de l'épée dite de « Charles Martel » sous l'autel de Sainte-Catherine-de-Fierbois, en est un exemple. Dans la foulée, Jeanne d'Arc tente de convaincre le roi de reprendre Paris aux Bourguignons, mais il hésite. Une attaque est menée par Jeanne sur Paris (Porte St-Honoré), mais doit être rapidement abandonnée. Le Roi finit par interdire tout nouvel assaut : l'argent et les vivres manquent et la discorde règne au sein de son conseil. C'est une retraite forcée vers la Loire, l'armée est dissoute. Jeanne repart néanmoins en campagne : désormais elle conduit sa propre troupe et donc rien ne la distingue des chefs de guerres indépendants, elle ne représente plus le roi. Ses troupes lutteront contre des capitaines locaux, mais sans beaucoup de succès.Jeanne est alors conviée à rester dans le château de la Trémouille à Sully-sur-Loire. Elle s'échappera rapidement de sa prison dorée, pour répondre à l'appel à l'aide de Compiègne, assiégée par les Bourguignons. Finalement, elle est capturée lors d'une sortie aux portes de Compiègne le 23 mai 1430. Elle essaie de s'échapper par deux fois, mais échoue. Elle se
blessera même sérieusement en sautant par une fenêtre. Elle est rachetée par les Anglais pour 10 000 livres et confiée à Pierre Cauchon, évêque de Beauvais et allié des Anglais.



Le procès et la condamnation
le procès se déroule en l'espace de 5 mois environ, lors de l'année 1431.
Jeanne d'Arc est accusée d'Hérésie et interrogée a Rouen. Elle est emprisonnée dans le donjon de Philippe Auguste (Appelé désormais, la Tour Jeanne d'Arc). Jugée par l'église, elle reste dans les prison anglaise. Malgré le fait que ces conditions d'emprisonnement soient difficiles, Jeanne ne fut pas soumise à la torture. Lors de son procès, Jeanne d'Arc déclare : « Sur l'amour ou la haine que Dieu porte aux Anglais, je n'en sais rien, mais je suis convaincue qu'ils seront boutés hors de France, exceptés ceux qui mourront sur cette terre. » (le 15 mars 1431). Les enquêteurs ne parviennent pas à l'accuser de quoi que ce soit. En effet, la jeune femme eet vierge, et bonne chrétienne. Le tribunal lui repproche alors un motif presque non valable : celui de porter des habits d'homme. (Il lui repproche aussi de se remettre systématiquement au jugement de Dieu plutôt qu'a celui de l'Eglise). Les juges définissent alors que les voies qu'elle entends ne sont pas celle de saintes, mais inspiré par le Diable. Les juges mettent en place une sorte de faux bucher, pour effrayé Jeanne, et lui faire reconnaître ses pechés. Jeanne signe le traité d'une croix (alors qu'elle savait écrire son nom). Elle se soumet ainsi a l'autorité de l'Eglise. Renvoyé dans la prison des anglais, deux jours plus tard, la pucvelle en,dosse des habits d'homme. Le lendemain, elle est brulée vive sur la place du vieux marché à Rouen. Elle rend l'âme en criant trois fois Jesus, preuve de sa loyauté envers Dieu et le christ. Le cardinal voulant éviter le culte de la mort de Jeanne d'arc, la fit bruler trois fois. La première fois, fut le décès de la jeune femme par intoxication au monoxide de carbonne. La deuxième fut la crémation du corps, laissant les organes brulés au centre du bucher, la troisième enfin, fut la finale, réduisant les restes de la pucelles en cendres, qui furent dispersés par le bourreau dans la Seine.




Jeanne au siège d'Orléans, peinture de Jules Eugène Lenepveu, vers 1886-1890, au Panthéon de Paris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans   Dim 5 Aoû - 21:37

J'ai la chance d'habiter à seulement quelques dizaines de km de la maison où elle est née à Domrémy. Son histoire est célèbre, ce qu'elle fît pour la France est sans précédent. (Je n'ai absolument rien contre les anglais :facile: )

Pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, je vous conseille de vous renseigner sur sa vie et ses actions Smile ainsi que la façon dont elle est devenue si célèbre Razz
Revenir en haut Aller en bas
Altéa
Modérateur(trice) du coin : Les secrets de la nature


Féminin
Nombre de messages : 1791
Age : 30
Présent, absent en ce moment ? : absente physiquement mais je garde un oeil tous les jours sur vous... boooouuu
Travail : prêtresse de l'électricité et des insultes
Vous aimez quoi : la Nature maîtresse, la vie tout simplement
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans   Lun 6 Aoû - 11:07

Je pense que personne ne peut ignorer qui est Jeanne d'Arc. Merci Faelys pour ce doc , c'est très intéressant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinuviel
Créatrice du forum, je suis à votre service


Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 29
Présent, absent en ce moment ? : à nouveau présente
Travail : de tout et de rien
Vous aimez quoi : créer, lire, cinéma et écrire un peu
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans   Lun 6 Aoû - 11:55

Un petit classique mais toujours bon à relire Smile Merci Faelys cheers

_________________


A toutes ces femmes sorcières, mes soeurs
Respirant plus librement quand les flammes les emportaient

http://alfaheim.canalblog.com
http://erynquetta.canalblog.com
http://tinuviel.canalblog.com
http://irlandaise1087.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudrondetinu.wifeo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans   Mer 8 Aoû - 23:10

^^ da rien

J'aimerais bien faire un document sur la légende arthurienne, mais ca va me prendre beaucoup de temps, je le posterais dans pas mal de jours je pense ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans   Aujourd'hui à 23:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Jeanne d'Arc,"la pucelle d'Orléans"
» Savons nous prendre des bonnes décisions?
» fiche jeanne d arc
» Jeanne dite Jeanne d'Arc
» Jeanne et le grand Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les rives de la sorcellerie :: Les secrets de la nature :: Mythes, légendes, divinités-
Sauter vers: