Les rives de la sorcellerie

Esotérisme, magie blanche,verte et rose.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Remise a jour du forum dans quelques temps...jordy et Angel. Aides admins.

Partagez | 
 

 Mariage Odiniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tinuviel
Créatrice du forum, je suis à votre service


Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 29
Présent, absent en ce moment ? : à nouveau présente
Travail : de tout et de rien
Vous aimez quoi : créer, lire, cinéma et écrire un peu
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Mariage Odiniste   Sam 4 Aoû - 4:09

Plus clairement voici le mariage païen pour ceux qui croient aux dieux nordiques (Frigg, Thor,...) j'ai trouvé la cérémonie très belle et si jamais ça interressait quelqu'un et bien vous voilà renseigné lol!


Pratique - Rituel pour un mariage païen


Avant-propos

Avant toute chose, il faut savoir que les sources que nous disposons sur le mariage païen sont extrêmement limitées et que ce que je propose ici n’est que le fruit d’une réflexion personnelle pouvant servir de modèle à celui qui en aura envie, ou tout au moins lui donner une idée sur ce que peut être un mariage païen. Le manque de sources n’est pas un tort en lui-même à la cérémonie du mariage, car il offre une plus grande liberté dans la confection des rituels et de la cérémonie en générale, ce qui en fait toute sa richesse et son originalité.

Un mariage non reconnu en France

Le mariage païen est reconnu dans certains pays tels que l’Islande, le Danemark, la Hollande, la Norvège et la Suède, mais pas en France. En effet, le paganisme nordique n’est pas reconnu comme une religion officielle dans notre pays, ni aucun autre paganisme d’ailleurs, et cela est en grande partie dû au manque d’ouverture d’esprit des citoyens français ainsi que de notre gouvernement. Nous espérons que dans un avenir proche, notre religion sera reconnue et que les mariages païens auront une valeur juridique similaire à celui des autres mariages religieux monothéistes. Mais pour le moment, nous devons faire avec ce qui nous est offert, et malgré la non reconnaissance juridique de ces mariages, ceux-ci conservent leur valeur religieuse et spirituelle, ce qui est, pour nous, bien plus important qu’un simple papier de mairie accompagné de quelques signatures…

Le site

Mais la question se pose alors aux jeunes époux païens : où se marier ? Dans un pays où ce mariage est reconnu ? Pourquoi pas, mais cela coûtera cher, surtout s’il faut faire venir tous les invités par transports en communs ou individuels rémunérés. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Le mieux est d’organiser la cérémonie le plus près de son lieu de résidence, afin d’obtenir la clémence des Landvaettirs que nous connaissons déjà. Certes le mariage n’est pas reconnu par l’état, et les mariés pourront alors opter pour organiser un deuxième mariage à la mairie, ou bien se satisfaire uniquement de leur mariage religieux qui aura certainement plus de valeur à leurs yeux. C’est à eux de décider, eux seuls sont les maîtres de leurs destins.

Mais maintenant, quel emplacement choisir pour la cérémonie ?

Pourquoi pas dans un jardin. Mais si la possibilité s’offre aux époux de pouvoir se marier au couvert d’un sous-bois, dans une clairière ou autre lieu éloigné de la civilisation, autant profiter de cette chance et se rapprocher au plus près de la nature, lieu privilégié pour attirer la bénédiction des dieux et des esprits. Le banquet sera de préférence éloigné quelque peu du lieu de la cérémonie proprement dite.

Aménagement du site

Si la cérémonie se déroule dans la nature, il faudra veiller à ne pas abîmer celle-ci plus qu’il en est nécessaire (dégager le passage, enlever les branches mortes, ratisser, etc). Le rituel du mariage peut se dérouler au centre d’un cercle de vasque remplie d’eau et de torches allumées, afin de réunir les quatre éléments (feu, eau, terre, air), ou au centre d’un cercle de pierre (des pierres qui étaient déjà présente sur le site de préférence, afin que celles-ci concentrent les énergies des lieux). Une idée plaisante et souvent prisée au Danemark est d’aménager trois arches de branches tressées. Les mariés arriveront chacun par une arche différente et sortiront à la fin de la cérémonie par la dernière arche, ce parcours symbolisant la rencontre de leurs existences sur la toile du Wyrd et l’enlacement de celles-ci par la magie de l’amour. Certains couples choisissent d’arriver au lieu de la cérémonie à dos de cheval ou de poney.

L’habillement

Question très difficile. Les mariages en costumes d’époques sont à la mode dans les pays scandinaves, mais ils ne sont en aucun cas obligatoire. Et trouver un costume pour chaque invité coûtera très cher aux mariés ou demandera ou travail de nain au (à la) couturier(e), cette idée n’est donc pas forcément une bonne idée. On peut cependant opter pour une alternative (si le mariage en costume vous tente) : seuls les mariés et les acteurs du rituel peuvent se costumer, alors que le reste des spectateur s’habille de façon contemporaine. Sinon, tout le monde peut aussi s’habiller de manière actuelle, sans que cela gène en quoi que ce soit la cérémonie.

Même si la tenue sacerdotale des Godhar lors des mariages est le plus souvent le blanc, aucune source fiable ne nous indique la couleur de la robe de la mariée, ni du costume de son époux, il s’agit donc là également d’un choix personnel.

Les objets nécessaires au rituel d’union

Les anneaux sacrés sont les seuls objets que l’on retrouve dans tous les mariages païens sans exception. Ils servent de support au serment des deux époux, et seront gardés par ceux-ci après le mariage afin qu’aucun des deux n’oublie le serment en question. Les autres objets que l’on retrouve fréquemment sont : deux armes (le plus souvent des épées), une grande corne à boire et de la bière nuptiale.

Un engagement à long terme

Ce mariage n’est pas reconnu par l’Etat, cela ne signifie en aucun cas que les mariés pourront se séparer à leur bon vouloir plus ou mois longtemps après cette cérémonie. Non. Le mariage païen est un engagement mûri et réfléchi, il implique donc une prise de conscience des conséquences et des responsabilités occasionnées par un tel acte. Le mariage païen est la troisième étape de l’union sacrée des deux amants, elle suit l’union naturelle (c'est-à-dire l’acte sexuel) et l’union morale (la promesse de mariage, variante des fiançailles). Le mariage païen est l’union définitive des deux amants, il constitue un serment d’amour, de fidélité et de protection. Cette cérémonie est accomplie par un Godhi et une Gydhia, ainsi que deux individus de sexes opposés qui pourront témoigner avec sincérité de la promesse faite entre les deux amants. Les dieux constituent les témoins ultimes de cette cérémonie, et ils seront invoqués afin d’offrir leur bénédiction aux jeunes époux. Le mariage est un engagement à long terme, et je serais tenté de dire qu’il peut s’exprimer au-delà même de la mort. Cependant, en raison des courbes sinueuses de la toile du Wyrd, le divorce païen existe également.

Le rituel d’union


La fiancée arrive par une arche, accompagnée par l’un des deux témoins et/ou un de ses parents. Le fiancé arrive par une autre arche suivi également d’un témoin et/ou de ses parents. Ils pénètrent dans le cercle et font face aux Gothar. Seuls les époux, les deux témoins et les Gothar restent dans le cercle.

Godhi : Je salue tous les dieux et déesses, les Ases et les Vanes, les Alfes et les Dises, les esprits et les ancêtres. Que tous viennent assister cette cérémonie, que tous bénissent ce mariage. Salut à toi Freya, protectrice de la maison, gardienne des clefs, toi la plus grande des femmes et la détentrice des serments. Entends-nous et bénit le travail qui sera effectué aujourd’hui. Salut à toi, Nanna, blanche déesse, protectrice des amants fidèles. Reviens-nous des enfers en ce jour lumineux afin d’apporter la flamme immortelle de l’amour à nos jeunes époux.

Gydhia : Les dieux sont avec nous, que le rituel commence !

Godhi : Qui présente le fiancé ?

L’ami le plus fidèle du fiancé : Je présente le fiancé !

Gydhia : Quelle est la valeur de cet homme ? Parles-nous de lui avec la plus pure sincérité !

L’ami du fiancé décrit alors longuement les qualités et les actes de valeur de l’homme. Une fois qu’il a fini, un témoin s’approche et atteste la vérité de l’éloge, il peut même en rajouter.

Gydhia : Qui présente la fiancée ?

L’amie la plus fidèle de la fiancé : Je présente la fiancé !

Godhi : Quelle est la valeur de cette femme ? Décris-là nous sans le moindre égarement.

Comme précédemment, l’amie décrit les qualités et les actes de valeur de la femme. Un témoin atteste la sincérité de l’éloge, et peut s’il le désire en rajouter.

Gydhia : Tous les invités sont-ils satisfaits par les termes de ce mariage ? Quelqu’un veut-il s’interposer à cette union ?

Les témoins les plus proches donnent leur assentiment ou leur désaccord, si il y a.

Godhi : Désormais, plus rien ni personne ne peut s’interposer à votre union. Les vœux du mariage peuvent être énoncés !

Le fiancé tend son épée à sa fiancée et sa main dans laquelle repose l’anneau pour elle. La fiancée tend alors l’anneau quelle a pour lui de manière à ce qu’il ait les deux anneaux dans une main et l’épée de l’autre.

Le fiancé : Je t’apporte cette épée, esprit de ma lignée, conserves-la bien, mon épouse ! Dans la bataille comme dans la joie, je me tiendrais à tes côtés, comme je me tiens aujourd’hui à tes côtés. Sur ces anneaux, mon serment je prête : amour, fidélité et adoration pour ma femme !

Le fiancé passe les deux anneaux à son épouse.

La fiancée, présentant son épée : Je t'apporte cette arme, manie la avec force, et garde la bien, mon mari ! Dans la bataille comme dans la joie je serais ta force, tout comme je me tiens aujourd'hui à tes cotés. Sur ces anneaux, mon serment je prête : à mon mari, un amour sacré et fidèle.

Les deux amants s’échangent leurs épées et les confient aux deux témoins. Puis le fiancé glisse l’anneau au doigt de son épouse, et réciproquement.

Gydhia : Maintenant, j'appelle Frigg à être témoin, elle qui garde tous les contrats passés, et Siofn, la plus douce servante, que la loi soit en accord avec l'amour. Que les dames de Freya gardent votre serment, et qu'elles vous accordent le bonheur.

Le Godhi remplit la première corne de bière nuptiale et fait le signe du marteau de Thor au dessus de cette dernière.

Godhi : Que cette corne soit bénie pour ce couple fier, j'estime que vos jours seront bons. Que la joie soit dans cette bière, et que votre union soit féconde après que vous ayez vidé cette corne.

Le fiancé boit la moitié de la corne puis il la donne à la fiancée, qui la vide. Ils rendent la corne au Godhi, qui la remplit de nouveau, et fait le signe du marteau.

Godhi : Que cette corne soit bénie pour ce couple fier, énoncez vos voeux de bonheur !

Le Godhi porte un toast, puis il fait passer la corne à la Ghydia qui fait de même et passe ensuite la corne dans l'assemblée, dans le sens des aiguilles d'une montre. Tous boivent sauf le couple. Chaque personne porte un toast au bonheur du couple, et à leurs futurs enfants avant de boire. Le Godhi verse ce qu'il reste dans le bol sacré lorsque la corne a fait le tour, il la remplit puis la béni de nouveau.

Godhi : Que cette corne soit bénie pour ce couple fier, et pour tous les dieux et les déesses ! Dieux, entendez ! Ici la bénédiction nous demandons pour un mariage rempli de bonheur, pour un amour immortel et féérique.

Le Godhi et la Ghydia boivent, le couple boit, puis la Gydhia verse ce qui reste dans le bol sacré, puis elle le soulève.

Gydhia : Freya, Frigg, Fulla, Siofn ! Var et Vor, Syn et Hlin, Snotra, Gna, Lofn ! Hlif et Hlifthrasa, Thiodhvarta, Bjort et Bleik, Blid et Frid, Eir et Aurboda ! Thunan, Sif, et tous les autres, dieux, déesses, et entités, qui portent leur regard sur les mariages de la Terre du Milieu ; elfes et dises des clans de ( noms de la fiancée et du fiancé ). Je sanctifie ce bol pour vous tous ( il fait le signe du marteau au dessus du bol ). Jetez un regard bienveillant sur l’union de ( fiancé ) et ( fiancée ) : accordez que ce mariage soit fructueux, rempli de joie, et que leurs enfants soient dignes de leurs parents, aussi bien dans la chance, la sagesse, ou l'héroïsme. Ka !

Tous : Ka !

La Gydhia asperge la famille et le couple avec la bière, puis il la verse sur la terre.

Godhi : Salutation ( marié ) et ( mariée ).

Tous : Salutation ( marié ) et ( mariée ).

Gydhia : Salutation aux dieux et aux déesses !

Tous : Salutation aux dieux et aux déesses ! Ka !

Les deux époux s’embrassent puis se donnent la main et quittent le cercle par la troisième arche pour aller rejoindre le banquet.

_________________


A toutes ces femmes sorcières, mes soeurs
Respirant plus librement quand les flammes les emportaient

http://alfaheim.canalblog.com
http://erynquetta.canalblog.com
http://tinuviel.canalblog.com
http://irlandaise1087.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudrondetinu.wifeo.com
Tinuviel
Créatrice du forum, je suis à votre service


Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 29
Présent, absent en ce moment ? : à nouveau présente
Travail : de tout et de rien
Vous aimez quoi : créer, lire, cinéma et écrire un peu
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Mariage Odiniste   Sam 4 Aoû - 4:13

Les mots en rouge sont des mots qui peuvent peut-être vous poser problème.
Godhi : je sais par certitude que c'est un prêtre donc j'en déduis que Gydhia est son féminin donc prêtresse et ainsi au pluriel Gothar les prêtres.
Ka : après quelques lectures apparemment Ka donne l'équivalent du Qu'il en soit ainsi.

_________________


A toutes ces femmes sorcières, mes soeurs
Respirant plus librement quand les flammes les emportaient

http://alfaheim.canalblog.com
http://erynquetta.canalblog.com
http://tinuviel.canalblog.com
http://irlandaise1087.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudrondetinu.wifeo.com
duck2
Magicien(ne)


Masculin
Nombre de messages : 216
Age : 30
Présent, absent en ce moment ? : Présent (enfin tout est relatif, mais je croit)
Travail : Etudiant en informatique
Vous aimez quoi : Ma princesse qui me manque chaque jour
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Mariage Odiniste   Sam 4 Aoû - 21:28

en tout cas ça donne envie de se marié ^^ moi je pense que quelque soit le mariage, du moment qu'on le souhaite tres fort ça sera toujours intense, apres autant en choisir un qui marquera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estia0111.skyblog.com
Tinuviel
Créatrice du forum, je suis à votre service


Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 29
Présent, absent en ce moment ? : à nouveau présente
Travail : de tout et de rien
Vous aimez quoi : créer, lire, cinéma et écrire un peu
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Mariage Odiniste   Lun 6 Aoû - 11:54

Voilà exactement. En tout cas je trouve ce mariage bien proche du Handfasting au niveau des paroles.

_________________


A toutes ces femmes sorcières, mes soeurs
Respirant plus librement quand les flammes les emportaient

http://alfaheim.canalblog.com
http://erynquetta.canalblog.com
http://tinuviel.canalblog.com
http://irlandaise1087.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudrondetinu.wifeo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage Odiniste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage Odiniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mariage Asatru en 2014 recherche son Erule
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??
» Nullité de mariage
» Demande de prières pour un mariage heureux et uni en Christ.
» HELP! Mariage en mer, capitaine de navire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les rives de la sorcellerie :: Arriver sur le sentier :: Sabbats et cérémonies-
Sauter vers: